Au Hasard

Voyager seul, entre remise en question et réflexion

On croit que l’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait ou vous défait.
Nicolas Bouvier

D’aucun en rentrant de leur premier voyage en solo, décrivent leur aventure comme tenant de l’expérience mystique. Autant vous prévenir, vous ne reviendrez pas comme vous êtes parti : éprouver la solitude et la confrontation à soi-même, avancer, s’émerveiller devant un rien et parfois se dire « mais qu’est-ce que je fais là »…mais regretter le retour, toujours.

Que ressent-on quand on Voyage seul(e) ?

La liberté

Une liberté perturbante et fascinante. Le rythme ne dépendra que de vous, les rencontres ne dépendrons que de vous, il en va de même pour ce que vous mangerez, visiterez, découvrirez. Cela peut être extrêmement déstabilisant, en ce sens que l’on se rend compte combien nous sommes dépendant des autres au quotidien. A raison bien souvent.

Combien de temps n’avez-vous pas eu l’opportunité de vous retirer et réfléchir sans aucune interférence amoureuse, familiale, sociale voire professionnelle ? C’est ce qui fait que partir seul(e) réclame aussi d’être en accord avec soi-même, car il faut accepter que chaque bonheur ou chaque claque que vous prendrez sur place vous fera avancer dans votre vie, comme peu d’autres moyens n’en seront jamais capables.

Vous confronter à l’inconnu tient autant du rêve que d’un petit coup de folie.

Une sérénité mélangée aux émotions

Voyager permet, si ce n’est de s’en rendre maître, tout du moins de comprendre ses émotions. Ce peut être de la joie ou de l’excitation, de l’émerveillement ou de la frustration, de l’empathie voire de la tristesse, du bonheur sans raison, du bien-être, des pensées profondes ou une sensation de méditation…

Qu’importe le style de Voyage, vous expérimenterez sans aucun doute une myriade de sentiments vous poussant à mieux vous comprendre vous-même. Que vous n’ayez jamais voyagé ou que vous partiez barouder pour la énième fois, vous avez toutes les chances de passer par cette jolie palette que vous appréhenderez de mieux en mieux.

En somme, la plus belle des thérapie qui soit.

Un enrichissement permanent

apprendre en masse comme jamais vous ne l’aurez fait autrement.

Plus concrètement, que nous apprend le voyage en solo ?

Plus que vous n’en aurez jamais appris pendant une ou deux décennie d’école ou des années de travail… Pour peu que l’on se laisse porter par sa destination ! Le fait d’être en solo vous permet de sortir d’autant plus du carcan sociale qui nous pousse à protéger notre identité.

Beaucoup à propos de la vie

(Voir plus haut !)…et la spiritualité.

Les relations humaines et les différences

Le voyage vous expose bien évidemment à différentes cultures et mentalités. On parle plus librement, les conversations se font plus intenses, les perspectives plus vastes. On se questionne, on confronte et l’on apprend à se mettre à la place de l’autre.

A accueillir les nouvelles expériences

Que ce soit ne pas savoir où vous êtes en train de vous rendre, ou que vous n’ayez aucune idée de ce qu’est ce mot bizarre écrit sur le menu, le Voyage permet de se familiariser à l’inconnu, pas à pas, et à ne plus le craindre.

Que des choix mauvais en apparence

…peuvent devenir des tremplins fantastiques
Pratiquement tout ce que vous avez vécu comme une erreur se révélera riche d’enseignement sur l’instant ou au retour.

La valeur de la découverte

…et combien il est précieux d’avoir la sensation que les opportunités que nous offre le monde sont infinies.

A sortir de sa zone de confort

Ah oui vous l’entendrez celle-là…et pourtant ça n’est pas pour rien, car cela vous aidera toute votre vie. Pourquoi craindre de manquer de vision pour sa carrière quand on s’est retrouvé bloqué dans un village à cause du plus gros orage que l’on ai connu, pourquoi avoir peur de parler devant une centaine de personnes quand on a traversé un col isolé sous la neige, sans savoir si on aura assez d’essence pour atteindre l’autre versant.

Les langues, la cuisine et l’Histoire

Ou l’envie de maîtriser certains aspects de la culture dans laquelle on est plongé. Pas besoin d’être académique pour cela, on ne peut s’empêcher de vouloir décortiquer chaque morceau de ce qui fait ce quotidien inconnu. C’est une des facettes du Voyage parmi les plus fascinantes : le désir de connaissance et la satisfaction qui en résulte.

Etc, etc, etc…

Développer sa confiance, sentir que les hommes ne sont qu’un unique peuple, tomber amoureux ou encore voir les mots jaillir de sa plume… L’apprentissage en Voyage est de nature quasi infini en fonction de ce que l’on recherche au fond. La vraie beauté est là aussi.

Puis au fond voyager seul(e), c’est ne jamais être seul(e) !

On se rend bien vite compte, pour peu que l’on ne soit pas loin de toute civilisation, que les rencontres fructueuses se multiplient durant ce genre de trajet. C’est même l’idéal pour se retrouver à passer une nuit chez l’habitant ou partager un repas avec les autres routards de l’auberge ou de l’hôtel.

Dans les régions de pays non-Occidentaux peu habitués à cette démarche du Voyage, beaucoup de locaux seront intrigués par vos pérégrinations : « pourquoi faites-vous cela ? », « comment ça se fait que vous n’êtes pas plutôt chez vous ? ».

Le plus extraordinaire est que bien souvent, leur désir de vous accueillir dans les meilleurs conditions prend immédiatement le dessus.
La fierté d’être hôte restera toujours bien présente quel que soit le continent et ce, quelles que soient les conditions ou les richesses de ceux qui vous accueillent.

Ainsi, nombreux sommes nous à avoir lié de franches amitiés à travers la planète, qui se révèlent autant de portes ouvertes sur les cultures qui ne nous sont pas propres. Ne craignez pas l’autre, à moins de vous sentir mal à l’aise. Ces tranches d’humanité changeront votre vision du monde à jamais.

Pour quelques aspects pratiques, rendez-vous à cet article 😉

Commentaires

Commentaire(s)

Abonnez-vous pour faire le pleins d'infos Voyage !


(Vous détestez les spams ? Ça tombe bien nous aussi.)