Au Hasard

Voyager (presque) gratuitement

Vous cherchez à prendre le sac-à-dos sans trop ouvrir le portefeuille ? Alors cet article est fait pour vous. Pas besoin de se remplir les poches pour voyager ! Attention, cela n’est pas toujours évident et demande parfois du boulot. Mais bon, quand l’envie vous ronge et que l’argent semble vous couler entre les doigts, il faut savoir se donner non ?

Parce que pouvoir voyager ne devrait pas juste être une question d’argent, suivez le guide !

Le Volontariat

Voyager pour s’engager

gratuit-1

Servir un bonne cause tout en voyageant reste un grand classique qui apporte à la fois la satisfaction de concrétiser ses convictions, tout en permettant de parcourir les routes de pays inconnus. Il s’agit bien souvent d’apporter ses bras ou un savoir-faire dans un cadre social, humanitaire ou environnemental, avec une prise en charge variable.

Soyons honnête, ce n’est pas toujours le cas lors de courts séjours (ie. moins d’un mois), et votre volonté d’aider doit primer sur le simple objectif « voyage ». La plupart des grands organismes ne proposerons d’ailleurs que de très longs séjours (1 an ou plus), votre hébergement et les transports seront alors la plupart du temps gérés par celui-ci.

Le Wwoofing

Le Wwoofing est une autre forme de volontariat plus accessible. Il s’agit de participer à des travaux en milieu rural bio tout en étant logé et nourri par le propriétaire. C’est un bon moyen d’être immergé dans un environnement local tout en donnant un coup de main. Le concept tourne à plein et de nombreuses antennes locales s’ouvrent petit à petit à travers le monde. Une bonne occasion de rencontrer du monde tout en participant à la vie sur place.
Au delà de l’inscription, aucun échange monétaire n’est a prévoir et les séjours peuvent varier de quelques jours à plusieurs mois dans des cadres variés : ferme au Ghana, élevage de chevaux au Canada, etc.

Le financement participatif

Une belle histoire et un beau projet suffisent parfois à réunir les fonds nécessaires pour partir : pourquoi ne pas demander un coup de main au grand public sur des sites comme Ulule, KissKissBankBank ou encore Colleo ? Bien que vous n’ayez rien à perdre, ceci demande souvent de s’y prendre des mois à l’avance et réclame de donner un vrai sens à votre voyage (aider une communauté, sensibiliser sur un sujet précis, etc.), car personne ne vous donnera de l’argent si c’est juste pour vous la couler douce !
Faites votre pub dans votre entourage et sur les réseaux sociaux, vous n’imaginez pas ce que les gens sont prêt à faire pour un projet dont le but leur parle !

Volez malin

Comparez vos billets, et n’hésitez pas à choisir votre destination en fonction de l’opportunité. Le vol peut représenter un budget conséquent et demande parfois beaucoup de temps. Vous êtes fauché ? Pourquoi ne pas partir moins loin sur une low cost ? Bien voyager n’est pas forcément voyager loin.

Dormez gratuitement en Couchsurfing

Que vous ayez les moyens d’investir dans votre Voyage ou non, le Couchsurfing représente une solution extraordinaire pour à la fois loger gratuitement tout en rencontrer de vrais locaux. Le site est construit comme un réseau social où l’on contacte un hôte proposant gratuitement son logement dans un lieu désiré. Si celui-ci est disponible au moment de votre séjour, il se fera un plaisir de vous héberger. Bien entendu, il ne s’agit pas d’hôtellerie et la contrepartie est de créer du lien social (reconnaissons qu’il y a pire comme moyen d’échange). Lit ou canapé, vous ferez alors de sacrées économie tout en profitant des conseils avisés d’un habitant.

gratuit-2

Les profils que l’on y trouve sont souvent complets et permettent de plus de loger chez quelqu’un partageant les mêmes centres d’intérêts… Vous l’aurez compris, le Couchsurfing est une superbe solution de dépannage en cas de galère d’argent

L’alimentation

Autant dire que ce soucis n’en sera pas un partout : comptez moins d’un euro pour combler votre estomac dans plusieurs pays asiatiques, en général à peine plus pour du street food en Amérique du Sud. Entendons-nous cela reste variable d’un pays à l’autre.

gratuit-3

Dans la majorité des cas on favorisera la « bouffe de rue », les échoppes et autres vendeurs ambulants qui réservent parfois de bonnes surprises avec un peu de chance et de jugeote. En Occident, la malbouffe est souvent la plus abordable si vous voyagez dans des grands centres urbains. Quoi qu’il en soit, l’une des meilleures solutions reste généralement l’épicerie, pas toujours très local mais bon un budget serré dans certains coins peut suffire à le justifier. Bien sûr évitez les en-cas et autres boissons sucrées pour éviter les dépenses superflus.

Moins de transport ?

Pas forcément! Cependant trouver un véhicule en tendant le pouce (attention, cela n’est pas autorisé partout) ou un bon covoiturage (pas disponible dans toutes les destinations) peut demander un gros investissement en temps et comporter plusieurs incertitudes. En ce sens, rester dans une région précise peut aider à éviter trop les galères dues à la distance.

Il se pourrait aussi que vous vous facilitiez la tâche en louant ou partageant les frais avec d’autres voyageurs intéressés pour se rendre au même endroit que vous. Surtout comparez tous les types de transports, un bon vieux train peut se révéler être très économique dans certains lieux de la planète.

L’échange universitaire (pour les étudiants)

gratuit-4

Vous ne travaillez pas encore ? On ne présente plus l’Erasmus qui a permis à un nombre énorme d’étudiants européens de découvrir leurs voisins. Que ce soit sur le vieux continent ou ailleurs, il existe de nombreuses bourses institutionnelles aidant les jeunes candidats à des études à l’étranger. Renseignez-vous et vous aurez probablement des bonnes surprises : des cours souvent moins chargés, l’opportunité d’apprendre une langue et du temps pour visiter les environs, que demande le peuple !

Louez ou échangez votre maison ou appartement

Malgré un coût d’inscription à l’entrée ou le prélèvement de frais, l’option est intéressante pour peu que l’on soit propriétaire d’un logement. Vous trouverez aisément plusieurs site de partage vous permettant de vous installer dans un hébergement à l’étranger en échange du vôtre. Pas toujours évident de trouver un accord quant au lieu et à la période de départ, mais le jeu peut en valoir la chandelle si votre propriété est bien placée.

L’autre solution est la location temporaire, qui pourrait vous permettre d’amortir une bonne partie de vos charges. Un appartement sur la côte Normande pourrait alors bien vous payer votre prochain Voyage en Inde ou au Sénégal.

Soyez fou, participez à des concours !

Tapez « Concours Voyage », ou encore « Gagner Voyage » sur Google et vous tomberez aisément sur des dizaines et des dizaines de résultats. Si vous n’êtes pas compliqué sur le choix de votre destination et que vous y passez du temps qui sait…peut-être partirez vous aux frais de la princesse.

Travaillez en voyageant

Et profitez-en pour engranger le pécul du Voyage suivant.

Comment, nous direz-vous ? Plus d’infos par ici !

Commentaires

Commentaire(s)

Abonnez-vous pour faire le pleins d'infos Voyage !


(Vous détestez les spams ? Ça tombe bien nous aussi.)