Au Hasard

Quelques idées pour mélanger Voyage et travail

Et si vous partiez pour pas un rond ? Mieux, et si vous mettiez à profit votre désir de parcourir le monde pour gagner de l’argent pour deux semaines, un mois, un an ? Découvrez comment profiter de l’étranger sans vous mettre le portefeuille à sec !

Travailler tout en conservant sa liberté de mouvement

Mise à part en PVT, il y a des chances que certains de vos jobs se fasse au noir, attention aux arnaques et restez vigilants si vous vous choisissez cette solution.

Le PVT

Il faut le reconnaître, le Permis Vacances-Travail est à la fois bien foutu et terriblement efficace. Le principe est simple : après un processus de sélection plus ou moins complexe en fonction des pays, vous obtenez un Visa vous permettant d’exercer n’importe quelle activité professionnelle sur place en toute légalité. Parfait pour parcourir un pays en cumulant les petits boulots le long de la route ou pour s’installer quelques temps, c’est à votre discrétion !

Le choix est (légèrement) limité en fonction de votre nationalité, votre âge ainsi que votre destination, mais de nombreux pays restent disponibles. Une limite d’âge est imposée : moins de 30 ou 35 ans, toujours en fonction des pays.

Travailler en auberge de jeunesse ou hôtellerie

Les auberges recherchent souvent des personnes responsables capables de donner un coup de main « à la cool » au bar, à la réception ou pour des travaux ménagers. En échange de quoi vous pourriez y loger gratuitement et recevoir un petit pécule… Les gains seront limités, l’expérience quant à elle reste bien sympathique cependant, et riche en rencontres.

Les hôtels (en particulier de type resorts) sont généralement moins susceptibles de fournir du travail au moment où vous toquerez à leur porte. En cas de manque de personnel cependant, il se pourrait bien qu’ils ne puissent pas se passer de vous. Tout type de poste pourrait vous y attendre, et une durée minimale d’engagement pourrait être exigée (après vous n’êtes pas pieds et mains liés, à vous de voir !).

La jouer cuistot ou serveur le temps d’un été

De nombreuses destinations populaires en Amérique du Nord et en Europe permettent de se proposer assez facilement dans les cafés et restaurants.
Une option toujours intéressante et très pratique car ouverte dans les choix disponibles.

Photographier ou écrire (voir les deux)

Travailler 3

Si vous êtes bon photographe ou avez quelques talents d’écrivain, vous pourriez intéresser des magazines ou des blogs en vous concentrant sur des sujets précis et en les revandants sur des sites spécialisés. L’idéal serait de vous préparer un book et de tester la pige, soit en répondant à des annonces de thèmes à traiter, soit en proposant ceux que vous avez déjà sous la main.
Un peu de culot et vous pourriez bien rémunérer une partie de vos voyage ce faisant.

Convoyer un yatch ou une voiture

Jouez les navigateurs/chauffeurs et parcourez des miles tout en étant rémunéré.
Vous savez comment user des drisses et êtes le pro du winch ? Une transat pourrait bien vous mener aux Antilles tous frais payés par le propriétaire.

Ecrire son blog de voyage

Et pourquoi pas vous ? Donnez des idées à des milliers d’inconnus, faites rêver famille et proches en rédigeant des billets racontant votre périple.

Si votre but est de gagner suffisamment d’argent pour en vivre lors de votre Voyage, alors ne comptez pas forcément sur cette option, à moins de partir suffisamment longtemps ou de réaliser de nombreux séjours. Se construire un lectorat est un long chemin qu’il n’est pas évident de monnayer, cela vous demandera du temps et de la motivation.
Dans le cas contraire, le jeu peut en valoir la chandelle, mais ne misez pas tout là dessus si vous partez les poches vides.

Le télétravail

Travailler 2

Votre emploi ne nécessite qu’un ordinateur et une connexion internet ? Pourquoi ne pas tenter de négocier quelques semaines de télétravail depuis l’étranger ?
Mieux pour les plus entreprenants : se constituer sa propre source de revenu via sa microentreprise à gérer depuis partout dans le monde. Pour les anglophones, des sites comme We Work Remotely permettent de trouver ce type de boulots.

Les vendanges et le fruit picking

Bossez au soleil et collectez raisin, oranges ou pruneaux contre espèce sonnante et trébuchante dans une ambiance généralement détendu. Des pays comme les Etats-Unis ou l’Australie se prêtent généralement bien à ce genre d’activité.

Faire la star à Bollywood

Vous voulez gagner des sous tout en ayant un anecdote de folie à raconter ? Direction Bombay ! Des acteurs étrangers sont souvent recherchés car l’industrie cinématographique locale est une des plus dynamiques au monde. Vous êtes mauvais ? Pas grave, vous trouverez tout de même votre place sur le grand écran. Avec un peu de curiosité vous pourriez tourner sans trop de soucis dans d’autres pays tels que la Côte d’Ivoire, Le Brésil,…

Travailler…sans trop bouger !

Partir en jeune fille ou jeune homme au pair

Si vous avez de bonnes vibes avec les enfants et que vous désirez vous expatrier quelque temps, alors voilà de quoi combler vos envies. Il s’agit de vivre la vie d’une famille d’accueil en temps que « nounou », ce qui est un excellent moyen de se sentir directement chez soi tout en étant immergé dans un quotidien tout neuf et 100% local. L’objectif des parents est bien souvent de baigner leurs propres enfants dans une langue qui leur est inconnu : la vôtre.

En fonction des familles, vous aurez sûrement l’occasion de voyager et de prendre quelques congés pour vadrouiller à l’occasion. Un système qui joint de bonne manière l’utile à l’agréable.

L’enseignement

Travailler 4

Dans certains pays, les habitants s’arrachent les cours de français, notamment dans les milieux aisés où son rayonnement reste important. Aucune expérience n’est nécessaire, et certains vont jusqu’à travailler dans des universités sud-américaines ou asiatiques sans plus de formation.
L’enseignement particulier reste le plus évident pour garder sa liberté de mouvement et de déplacement. Nul besoin de rester cantonné à une région, même si cela signifie multiplier les recherches (heureusement qu’internet a changé bien des choses à ce niveau).
Bien sûr il faut montrer du sérieux et un certain bagou, mais rien d’impossible pour celui qui se sent une âme d’enseignant.

(Vous pouvez appliquer ceci assez aisément à la musique, à la danse, la plongée, le surf, etc.. Il suffira d’une simple annonce en ligne ou d’aller directement rencontrer les entreprises ou clubs concernés et de prouver vos qualifications.)

Les stages et emplois

Cette solution nécessite plus de s’installer quelques temps et donne moins de souplesse et de temps pour le Voyage en lui même. Toutefois une telle expérience d’immersion s’avère bien souvent un excellent moment que vous n’oublierez pas.
Si vous vous sentez attiré par l’expérience d’un morceau de vie au delà de vos frontières, pourquoi ne pas oser ?

Commentaires

Commentaire(s)

Abonnez-vous pour faire le pleins d'infos Voyage !


(Vous détestez les spams ? Ça tombe bien nous aussi.)