Au Hasard

Quelques approches pour budgeter son trip

Ce que vous dépenserez dépendra autant de votre destination que du confort dans lequel vous désirez voyager, de où vous dormirez, du type de nourritures que vous mangerez ou boirez, des souvenirs que vous voudrez ramener ou encore du taux de change vis-à-vis de la monnaie locale. Comment s’y retrouver ?

Se poser les bonnes questions

Afin de ramener tous nos amis francophones sur un socle commun, nous parlerons ici en dollars américains. Malgré l’arrivée en force de devises comme l’euro dans les poches de backpackers, le dollar reste le dénominateur commun de beaucoup de voyageurs quand il s’agit de se rendre à l’étranger, et garde son rôle de valeur internationale de référence.
En cliquant ici, vous trouverez une première idée du taux de change auquel vous attendre. Ces taux fluctuent continuellement mais permettent d’avoir un premier aperçu de la conversion à considérer.

Le coût au quotiden

Vous trouverez sûrement sur internet plusieurs sites vous indiquant la somme nécessaire à prévoir par pays et par jour. Bien que ceux-ci représentent souvent une première idée du coût de la vie sur place, nous ne vous conseillerions jamais assez de vous en méfier. En effet, en fonction de vos objectifs gardez bien à l’esprit que cette somme peut être bien plus basse ou bien plus élevée !

Exemple : Un site annonçait les dépenses quotidiennes en Thaïlande à 62$ à la journée. En vivant une vie de routard « classique » et en évitant un tant soit peu Bangkok et ses boites de nuit délurées (qui restent une sacrée expérience), ce serait étonnant si vous ne pouviez pas voyager pour 2x moins cher dans ce pays…

En réalité, les choses se révèlent bien plus compliquées à partir du moment où les dépenses peuvent varier énormément d’un jour à l’autre, en fonction des transports et autres visites, de la ville ou de la campagne. En somme on pourra estimer un budget global et en faire une moyenne quotidienne, et il faudra rayonner autour de celle-ci à moins d’avoir un programme précis : un soir vous aurez dépensé plus, le suivant moins, de sorte qu’au retour vos comptes seront équilibrés.

Pas évident nous direz-vous ? C’est un peu là qu’est l’astuce : à partir du moment où vous voyagerez en accord avec le rythme et le confort que vous aviez prévu, vous aurez de forte chances d’être à peu près dans les clous en rentrant : il n’y a pas de secret !

Les raisons pour lesquelles on se fait parfois surprendre

Voyager sans passer par une agence, bien que cela reste la solution la moins onéreuse, peut réserver quelques surprises hors-budget. Et ça se comprend ! Qui aurait pu prévoir que vous prendriez cette bière sur cette belle petite terrasse en haut de la montagne, juste pour profiter du coucher du soleil (et comme nous vous comprenons !). Rien n’interdit de se faire plaisir, et après une semaine dans la poussière, personne ne vous en voudra d’avoir finalement opté pour un hôtel assez confortable afin de rattraper un peu de sommeil, ou tout simplement de vous permettre le burger de la honte.
C’est pourquoi il est toujours bon de légèrement surestimer son budget : le backpacking notamment pourrait vous réserver des surprises à moins d’une discipline assumée, on ajoutera alors 10% du budget quotidien ou un peu plus pour ces imprévus..

A ce titre bien des personnes oublient les coûts afférents aux excursions, entrées de musée, guides obligatoires, locations d’équipement.

Le voyage n’est pas forcément synonyme d’ascétisme, et ce genre de dépassement de budget est bien évidemment à prévoir !

Commentaires

Commentaire(s)

Abonnez-vous pour faire le pleins d'infos Voyage !


(Vous détestez les spams ? Ça tombe bien nous aussi.)