Au Hasard

Les 10 secrets pour obtenir un vol au prix le plus bas

Train, avion, bateau, de nos jours tout est bon pour partir découvrir, s’enrichir d’une nouvelle culture et de nouvelles habitudes, ou aller à la conquête d’un continent ou d’un pays encore méconnu. Petit soucis : les sites de comparaison ne le savent que trop bien.

Alors comment organiser son vol sans se faire avoir ? Quelles sont les solutions idéales pour obtenir les meilleurs prix ? Qu’est-il conseillé de faire avant de partir en avion dans un autre pays, sur un autre continent, à l’autre bout du monde ? Toutes les réponses à ces questions dans les lignes qui suivent.

Etape 0 : Supprimez vos cookies, naviguez en privé !

Vous n’avez rien compris ? Ce n’est pas grave ! Les comparateurs en ligne peuvent pister vos habitudes de connexion grâce aux cookies. Si ce n’est pas la première fois que vous venez comparer (et re-comparer) un vol donné sur leur site, ils en déduiront votre attirance pour le vol que vous regardez. Les voyagistes tenteront alors un petit coup de psychologie inversé en faisant parfois rapidement augmenter les prix, afin de presser l’achat.
Votre navigateur peut facilement s’en débarrasser, il suffira alors de continuer votre recherche en mode « privé » afin d’être tranquille de ce côté.

Autrement, essayez de regarder aux heures creuses : la nuit ou en semaine en plein après-midi, à l’heure où les sites sont le moins fréquenté (il existe même une légende pas franchement vérifiée selon laquelle le mardi à 15h serait la meilleure des heures de consultation).

1. Prendre le temps de la comparaison

De toute évidence, la première étape qui se pose pour toutes les personnes qui souhaitent profiter de leurs vacances pour partir à l’étranger est celle de la réflexion et de la comparaison. Le marché est quasi-saturé et les agences – virtuelles ou non – jouent des coudes pour plaire, tout en arrachant les tarifs les plus hauts possibles.

2. Réservez tôt…mais pas trop !

Vous comptez vous envoler en période scolaire ? Réservez tôt, généralement plus de 6 mois à l’avance afin de vous protéger du flux important de touristes qui feront indubitablement monter les prix.
En période creuse ? Les prix seront plus bas à partir de 1 à 2 mois avant votre départ.
Ceci peut varier pour les compagnies à bas-coût qui mettent généralement leurs vols en ligne seulement quelques mois à l’avance.

3. …Ou réservez très tard et croisez les doigts

Afin de remplir les places laissées vacantes, les prix peuvent baisser d’un coup, et parfois fortement. Il va vous falloir être attentifs et regarder plusieurs fois dès une semaine avant le départ, jusqu’à ce que le prix vous semble raisonnable.

Si vous n’êtes vraiment pas frileux, ça peut être l’opportunité de tenter un coup de poker en n’ayant pas prévu la destination (attention à avoir le temps de faire le visa si besoin !).

4. Un résultat vous intéresse ? Passez par le site de la compagnie, une bonne surprise peut arriver

Les promotions mises en ligne par les compagnies aériennes ne sont que rarement répercutées par les comparateurs. Prenez 5 minutes pour vérifier, on ne sait jamais !
Ceci est d’autant plus vrai pour les vols internes et les surcoût importants qu’ils affichent sur les plates-formes comparative.

5. Partez en milieu de semaine aux horaires matinaux, faites pareil pour le retour

Les économies seront bien là. Dans le but de remplir les avions, les compagnies n’hésitent pas à casser les prix d’une dizaine de pour-cents ou plus durant ces périodes considérées comme peu attrayantes.

6. Soyez flexibles

Souvent les comparateurs vous afficherons une grille décalant vos dates quelques peu, mais permettant d’obtenir un meilleur tarif. Plus de flexibilité représente plus de chance de saisir une bonne opportunité.

7. Ne craignez pas les escales

Elles restent parfois un moyen de payer bien moins cher son billet, et si l’escale se révèle très longue (15h+), voyez-y une opportunité de visiter votre ville de passage et d’y prendre un repas tout en vous offrant une marche.

Les procédures sont souvent très allégées dans ces cas, et une sortie d’aéroport ne devrait pas être trop compliquée, votre billet prouvant que vous êtes en transit.

8. Devenez membre des programmes de fidélité

…et accumulez des miles. Les miles sont attribués à chaque vol effectués au sein d’une même alliance aérienne (réunion de plusieurs compagnies en un programme de fidélisation commun).
Avec suffisamment de miles accumulés, vous devriez sans problème accéder à des prix plus bas si vous voyagez régulièrement, voire exceptionnellement vous faire surclasser ou profiter du salon VIP.

Renseignez-vous sur ces programmes, l’adhésion de base est gratuite.

9. Cherchez des aéroports différents dans le pays qui vous intéressent

Pourquoi ne pas voir cela comme une opportunité de débuter votre road-trip depuis un autre lieu, parfois rien ne vous empêche d’arriver et repartir de villes distantes.

10. Profitez des sites de « Flight Hacking »

Aucune envie de faire ce qui représente tout ce même un bon boulot ? Ces sites vous permettent pour relativement peu cher de laisser un connaisseur faire ce travail de recherche (Tripeurs que nous sommes, apprendre à optimiser sa recherche de vol soi-même devrait néanmoins être de plus en plus aisée à mesure que vous saurez composer avec les différentes astuces).

Bonne recherche et bon vol !

Commentaires

Commentaire(s)

Abonnez-vous pour faire le pleins d'infos Voyage !


(Vous détestez les spams ? Ça tombe bien nous aussi.)