Au Hasard

5 questions à se poser au moment d’organiser un Voyage au long court

Vous avez décidé que vous vouliez partir faire un Voyage, heureux rêveur que vous êtes.
Mieux : vous avez décidé que vous alliez faire un gros Voyage. Vous réfléchissez à tout ce qu’il va vous falloir prévoir et à un créneau de départ. Puis vous réalisez combien le monde est vaste… Vous vous sentez un peu perdu : tout est possible, tout est faisable, par où commencer, par où terminer ?

Respirez un grand coup, nous vous avons concocté 5 question qui vous permettrons de mieux discerner vos choix de parcours. Sans regrets.

Où tout commence : où avez-vous toujours rêver d’aller ?

vlt-5

Question simple mais dont la réponse doit sembler naturelle. Tout le monde a son endroit préféré marqué au fer rouge dans son cœur, ce fameux monument que l’on a vu en photo plus jeune et qu’on s’est toujours promis d’aller visiter ou cet aventurier mal rasé dont on rêve de suivre les traces.

Pourtant à notre aire, beaucoup se contentent d’une information immédiate et peu complète. Vous ne trouverez pas le chemin vers votre destin dans les guides de Voyage, les magazines ou les blogs. Ceux-ci restent de formidables outils pour s’inspirer, mais ne sont pas fait pour vous contenter à eux seuls dans un choix profond et personnel.

Notre petit conseil : Rappelez-vous de l’endroit où vous avez toujours rêvé d’être. Celui qui sans raisons évidentes vous a toujours semblé le plus attirant : pensez livres, pensez cuisine, pensez photos et films, croisez les infos. Êtes-vous plutôt pays en développement ou l’American way of Life vous inspire ? Ciblez puis foncez !

Qui voulez-vous être au retour ?

vlt-3

« La responsabilité du Voyage, c’est de pétrir d’un main ferme le voyageur. La responsabilité du voyageur, c’est de choisir sous quelle forme cela doit se faire. »

Anonyme

Faites l’effort de comprendre pourquoi vous partez. Peu évident, mais il y a toujours une raison à un long départ. L’envie de ne pas pénétrer trop vite le monde du travail, un besoin de prendre l’air vis-à-vis de certaines responsabilités, la recherche d’une excitation dans l’aventure… Comment désirez-vous prendre à bras le corps ces réflexions lors des longues soirées au bout du monde ? Qu’espérez-vous en retirer au retour ?

Et si c’était le moment d’apprendre une langue, de philosopher, dessiner ou de se rapprocher des autres ?

Notre petit conseil : Soyez une éponge. Beaucoup d’élément d’apprentissages et de réponses se trouvent autour de vous. Ils tirent leur essence du temps qui passe, du regard de l’autre et des kilomètres parcourus.

Combien de temps avez-vous devant vous ?

vlt-6

Encore une question d’apparence évidente, mais qui ne l’est clairement pas de part ce qu’elle implique. On a déjà vu sur les routes des voyageurs partir pour un tour du monde de 4 mois. Rien de critiquable dans cette démarche, à condition d’avoir pleinement conscience que chaque arrêt se limitera aux grands aspects de chaque pays visités.

Vous l’aurez compris, cette question du temps est mise en relief par le degré de profondeur et d’acculturation que l’on désire avoir sur place. Jusqu’à quelle point voulez-vous cocher la liste de vos envies, et à l’opposé, jusqu’où ressentez-vous le besoin de vous plonger dans la vie locale ?

Notre petit conseil : Le retour d’expérience le plus régulièrement entendu est le suivant : « je regrette de ne pas avoir eu le temps de profiter de certains lieux ». N’oubliez pas que bouger beaucoup, c’est se rendre compte de tout ce que l’on a pas eu l’opportunité de faire, et que le budget à prévoir est d’autant plus conséquent. A méditer au moment de construire sa route !

Êtes-vous prêts à relever les défis de la vie nomade ?

vlt-4

Autrement dit : jusqu’où êtes-vous confortable dans l’inconfort ? Un Voyage au long terme représente un challenge. Les moins préparés des backpackers – à supposer que vous privilégiez un petit budget – devront prendre conscience qu’ils passeront alternativement du lit au futon, passant parfois à la planche de bois en fonction de leur destination; que leur estomac sera occasionnellement mis à rude épreuve et qu’il faudra rester positif et ouvert malgré la fatigue, les coups au moral et le manque des proches.

Un tableau un peu sombre, certes, mais il faut garder en mémoire et accepter que le vrai intérêt d’un Voyage reste l’imprévu, que ce soit dans les joies des rencontres ou les galères d’un coup rude.

Notre petit conseil : De l’audace et un coup de pied là où il faut. Tout est possible à condition de l’accepter et de faire des difficultés le terreau d’une nouvelle vision sur la vie, les gens…et soi-même ! Vous avez-bien plus de ressources que vous ne l’imaginez.

Quel est votre expérience du Voyage ?

vlt-2

Votre premier Voyage ne ressemblera sans doute pas au dixième. Partez-vous seul ? En groupe ? Êtes vous habitué à réaliser vos projets sans trop vous organiser ou êtes-vous plutôt rassuré par un minimum de planification ? On peut être néovoyageur et déjà tout prêt à battre le pavé, ou expérimenté et ressentir le besoin de modérer les aventures trop intenses.
A vous de vous renseigner la possibilité de vivre votre séjour à votre manière en fonction de la destination. Quoiqu’il en soit rien n’est figé sur place !

Notre petit conseil : Oubliez les comptes Instagram féeriques et autres mises en scènes. Chacun vis ce qu’il doit vivre comme il l’entend. Ce qui n’exclue pas de s’inspirer bien évidemment ! C’est votre Voyage. Votre manière de fonctionner, et ce sans mise en scène. Vous êtes unique. Votre expérience le sera aussi.

Commentaires

Commentaire(s)

Abonnez-vous pour faire le pleins d'infos Voyage !


(Vous détestez les spams ? Ça tombe bien nous aussi.)